Acteurs
18/06/2012
INSTITUTIONS

Climat, air, énergie : la région Centre décidée à prendre le virage de l’économie verte

Tout à sa satisfaction des résultats obtenus par les élus de gauche dans la région Centre à l’occasion du second tour des Législatives, ce dimanche (9 élus désormais contre 5 précédemment), et "dans l’attente d’une loi de clarification des compétences et des responsabilités entre l’Etat et les Régions" (il souhaite évidemment plus d’autonomie pour les Régions), François Bonneau s’est dit ce lundi 18 juin en conférence de presse satisfait de l’avis rendu vendredi par le CESER (conseil économique, social et environnemental) sur le SRCAE (schéma régional Climat, Air, Energies).

François Bonneau, président de la Région Centre, estime avoir enclenché une dynamique dès 2011 en lançant le schéma régional Climat, Air, Energie, qui va être définitivement ratifié ce 21 juin en session publique.

Cet avis favorable confirme notamment l’objectif d’une réduction de 40% des gaz à effet de serre d’ici 2050, malgré quelques opposants qui considèrent qu’il s’agit d’"une marche forcée".
"Ce schéma impacte des domaines comme le transport et le bâtiment, et bien qu’il ne soit pas prescriptif nous avons enclenché une dynamique" commente François Bonneau. "Il y a eu un travail efficace avec l’Etat. Nous avons cherché à nous comprendre et à trouver des points d’accord".

Le préfet sera présent jeudi pour la présentation du Schéma régional Climat, Air, Energie

À telle enseigne que le préfet en personne doit être présent ce jeudi 21 juin pour la présentation de ce SRCAE lors de la session publique du conseil régional.
Ce schéma peut-il ou doit-il devenir prescriptif ? Plutôt favorable à une démarche pédagogique, François Bonneau répond qu’il vaut mieux au moins dans un premier temps « responsabiliser les acteurs concernés. Souvent la méthode incitative donne de bons résultats. C’est comme cela que nous avons procédé pour la carte médicale. Nous essayons de faire partager des valeurs et de créer les conditions de la réussite ».

Parmi le bilan d’activité de 2011 de la Région, qui sera présenté ce jeudi en même temps que le compte administratif, François Bonneau, fait ressortir par exemple les réalisations effectuées dans le cadre du "contrat de performance énergétique". Il fait savoir que les résultats constatés sur les 19 lycées concernés seront présentés dans le détail à l’automne.

Une année "fortement symbolique"

Ce bilan correspond à la première année pleine du nouveau mandat. "Elle était là pour engager nos priorités. Elle a donc une forte valeur symbolique", souligne François Bonneau. Il met en avant la stabilité des charges de fonctionnement et "un très bon niveau d’investissement’", de l’ordre de 330 millions.

Des besoins en trésorerie qui restent à satisfaire malgré une gestion prudente

L’exécutif régional n’a pas voulu entrer dans une logique de sur-endettement. Même dans la période où les taux d’intérêt étaient particulièrement attractifs. Au contraire, "pour la première fois nous avons remboursé une partie de l’emprunt en cours d’année".
Il n’en reste pas moins un problème au jour le jour de trésorerie due notamment à un mini credit-crunch : les conseils généraux par exemple n’obtiennent en moyenne auprès des banques qu’un tiers de leurs besoins de financement du fonds de roulement. Du côté de la Région, "Il est arrivé qu’il nous manque 50 millions", confient François Bonneau et son directeur administratif et financier. Or, "pour vivre normalement, il nous faut une trésorerie de 160 millions".

Il faut savoir que 80% des aides économiques dans la région proviennent de la Région. Raison de plus sans doute pour continuer dans la voie d’une mise en cohérence et d’une rationalisation de certaines aides. Le processus a été engagé avec les CAP (contrat d’appui à la performance) et avec les DIC (diagnostics innovation croissance). Considérant que la formation, l’innovation et le soutien au développement économique constituent « le segment majeur » des engagements de la Région.

Certes, la Région sait qu’elle peut aussi s’appuyer sur le CPER (le contrat de plan avec l’Etat) qui représente jusqu’en 2014 une enveloppe de 800 millions. Le Plan Loire grandeur nature en a grandement bénéficié. Et il reste des crédits à consommer d’ici l’échéance.Mais rien ne garantit que ce genre de contrat sera prorogé. Et l’année 2013 s’annonce d’ores et déjà tendue pour la gestion au jour le jour.

A la recherche d’une notation positive pour pouvoir lancer un ou deux emprunts obligataires

Du coup, François Bonneau et ses collègues n’ont pas abandonné le projet de faire appel à l’épargne publique, sous la forme d’emprunts obligataires. Soit auprès des institutions. Ce qui suppose que la solidité de la gestion de la collectivité régionale soit validée par une notation. Une démarche est en cours pour obtenir cette notation positive. 

L’hypothèse d’un emprunt obligataire proposé auprès des particuliers séduit aussi le président de la Région Centre qui y voit ’l’avantage d’intéresser les concitoyens au développement de l’économie et au dynamisme de la région".

Le "privilège" de l’économie verte

D’ici là, une concrétisation va intervenir sous peu : le contrat avec la Banque européenne d’investissement (BEI) pour un montant de 300 millions destinés à financer l’économie verte dans la région Centre sera signé le 3 juillet.

Patrice Dézallé

Répondre à cet article


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
Recopiez le code

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
PARTICIPEZ

Ce site Puissance2D est aussi le vôtre.

> Annoncez une manifestation
> Transmettez vos communiqués de presse
> Envoyez vos photos, vidéos, enregistrements                                  (avec vos coordonnées et une autorisation de publication)
> Proposez votre blog spécialisé ou votre newsletter

envoi@puissance2d.fr

LE KIOSQUE
LES NEWSLETTERS

Lettre du 18 juin

 CENTRAIDER

 

La lettre du 25 juillet
 




La lettre de mai

 

BIEN ETRE ET SANTE
Centre Stress Info

 

 

 

 

 

PRATIQUE

COVOITURAGE
En France

En région Centre

 

INSTITUTIONS

La lettre de la
PREFECTURE DE REGION CENTRE

DIRECCTE CENTRE
(La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi du Centre)

DREAL Centre
(Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement)

ADEME Centre

Région Centre

Agence de l'eau
Loire-Bretagne

 

FORMATIONS
L'agenda du site ETOILE

OBSERVATOIRES

Bref Centre:
Données mensuelles de l'emploi et des salaires en Région Centre

Envirobat Centre (Observatoire régional de la qualité environnementale du cadre bâti)

BIODIVERSITE
Humanité-biodiversité

Tout sur l'environnement

 

METEO LOCALE

LA QUALITE DE L'AIR