logo puissance 2d

atouts
06/09/2017

Concours Étincelles : les lauréats récompensés ce 6 septembre à Dinan (Côtes d’Armor)

Le 27 juin dernier les membres du jury du concours Étincelles étaient réunis au Pôle Cristal à Dinan, pour les auditions finales. Cette première édition du concours a permis de découvrir de véritables pépites, avec des projets plus intéressants, percutants et novateurs les uns que les autres. Si au final peu de dossiers ont été déposés, la qualité était en tout cas bel et bien au rendez-vous. Après délibérations, les membres du jury ont donc élu les trois lauréats du premier concours Étincelles. De très belles perspectives attendent ces jeunes entreprises sur le territoire, sous le regard attentif et bienveillant de Dinan Agglomération, ses partenaires et sponsors qui vont désormais les accompagner dans leur développement. La remise des prix a lieu ce mercredi 6 septembre à 17heures à la pépinière Ecodia (Dinan).

Prix Créateur : Marine Akwa
• Dotation : 20 000 € • Partenaires : Le Pôle Cristal, la Région Bretagne • Sponsors : Crédit Agricole, Équipage innovation, Strégo, Amelyaa Marine Akwa est spécialisée dans la recherche et le développement en biotechnologie de produits d’origine marine à destination de l’aquaculture.
Ce projet est porté par Fanny Giudicelli, qui a remporté les suffrages du jury. La toute jeune société créée il y a quelques mois répond à son envie de relever de nouveaux challenges grâce au développement de solutions marines uniques.
Elle entend bien se faire une place sur ce marché en forte croissance. Marine Akwa apporte une réponse à un double enjeu, celui de l’obligation réglementaire de démédicalisation les fermes productrices de poissons et de crevettes, afin de limiter le recours aux antibiotiques d’une part. Et d’autre part, d’améliorer la productivité des élevages pour répondre aux demandes croissantes en produit de la mer.
Marine Akwa est convaincue que le milieu marin regorge de matières premières, de molécules à haut potentiel mais non encore exploitée sur ce marché.
Elle sera la 1ere à proposer une gamme complète, 100% naturelle faite d’actifs marins. La mer au service de la mer en somme.
Côté territoire, Marine Akwa est attachée à l’agglomération dinannaise et entend bien s’installer à la pépinière Écodia. Ses partenaires sont locaux CCI, Banque, et différents services de Dinan Agglomération. Animée par de grandes ambitions et des valeurs humaines fortes, Marine Akwa rêve de se faire une place de choix sur ce marché.

Prix entreprise en développement : EK’eau SYSTEME
• dotation : 15 000 € • Partenaires : Le Pôle Cristal, la Région Bretagne • Sponsors : Finance Conseil, Areco
EK’eau SYSTEME : ne gaspillez plus l’eau froide en attendant l’eau chaude
Ce système particulièrement ingénieux développé par Patrice Godel a obtenu la médaille d’argent au concours l’Épine 2012. Ce dispositif (marque et brevet sont déposés) permet à l’eau chaude d’arriver directement au pied du robinet sans qu’aucune goutte d’eau ne soit perdue.
Avec ce dispositif s’en est donc terminé du gaspillage d’eau que nous faisons malheureusement tous au quotidien, en attendant que l’eau soit à la bonne température.
EK’eau s’installe derrière le robinet de la douche ou à côté du robinet des éviers ou des lavabos. Pour fonctionner il doit être associé à un système de régulation, qui se place où l’on souhaite le long de la conduite d’eau.
Le dispositif EK’eau permet d’économiser près de 20 m3 d’eau par an et par foyer, pour des particuliers.
À l’échelle nationale, si l’ensemble des foyers étaient équipés cela permettrait d’économiser 510 millions de m3 d’eau, qui n’auraient en outre pas besoin d’être retraités inutilement.
Dans sa stratégie commerciale Patrice Godet s’adresse aussi aux professionnels. Ainsi si on ajoute les professionnels, les collectivités, ou encore les hôtels et campings on imagine aisément l’impact colossal sur l’environnement d’une part et sur les budgets d’autre part.
EK’eau fonctionne actuellement en test chez Patrice Godel dans la Manche depuis 2009. Il a développé et fabriqué 2 prototypes fonctionnels en version thermostatiques.
Grâce au concours Étincelles, le dispositif va désormais être fabriqué à Dinan dans un atelier de la pépinière Écodia qui fait partie de sa dotation pour le concours.

Prix coup de cœur du jury : Ortusia
• Dotation : 20 000 € • Partenaires : Le Pôle Cristal, la Région Bretagne • Sponsors : L’Esperluette, INPI, BNP Paribas, Igam, Kerfroid
Le projet Ortusia est développé par une jeune équipe issue du territoire dinannais, composée de Yoan Raffray, et des 3 frères Cédric, Michel et Guillaume Le Denmat.
Ensemble ils proposent le potager du 21e siècle ou comment nous reconnecter à notre environnement.
Le projet Ortusia se décline en 2 parties :
• Une application mobile, permettant de découvrir tout un univers composé de plantes, fruits et légumes animés et personnifiés.
Chaque personnage de cet univers évolue au fil des interactions de l’utilisateur. Ce dernier peut chatter avec ses plantes grâce à un potager connecté.
• Un potager connecté, composé d’une plaque de semi, d’un bac de culture et d’un lombricomposteur, le tout truffé de capteurs.
Les personnages de l’univers Ortusia réagissent à l’environnement des plantes qu’elles incarnent en fonction des données de température, d’humidité, de luminosité etc.
Les cibles visées par la jeune équipe seront dans un premier temps les entreprises et les écoles, Ortusia s’inscrivant parfaitement dans les politiques de RSE.
Côté écoles Ortusia permet d’avoir une approche pédagogique, ludique, moderne afin de créer, dès le plus jeune âge des comportements responsables.
L’équipe proposera ensuite son produit au grand public avec une gamme plus large comme des pots connectés par exemple. Ortusia s’inscrit dans une véritable démarche pédagogique, ludique et humoristique.
L’application permet à l’utilisateur de vivre l’expérience unique de suivre et de comprendre l’évolution de ses plantes dans un univers prônant la biodiversité, l’écologie et le développement durable.
L’objectif d’Ortusia n’est pas de connecter un potager à un utilisateur mais bel et bien de reconnecter l’utilisateur à son environnement.

Avec l’organisation de ce concours, Dinan Agglomération prend appui sur les expertises reconnues du Pôle Cristal (Centre de Ressources Technologiques) et de l’une de ses pépinières d’entreprises Écodia pour développer l’attractivité de son territoire.
Pour la collectivité les objectifs sont nombreux, il s’agit dans un premier temps de repérer les projets en matière de production et d’utilisation d’énergie et de les accompagner afin :
• D’attirer ces nouveaux projets sur le territoire.
• De participer à la valorisation de la pépinière d’entreprises Écodia et du Pôle Cristal
• De développer le tissu économique local
• De développer la filière énergie sur le territoire.

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous