logo puissance 2d

En Bref

Le Muséum d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement se déploie Hors les Murs

Après un prêt à la ville de Chécy, au musée de la Tonnellerie, l’exposition photographique «Nature » est de retour, à partir de ce 14 septembre, à Orléans pour un « Hors les Murs », dans les vitrines extérieures du musée des Beaux-Arts.

Afin de jouer pleinement son rôle de médiateur dans le champ de la connaissance de la biodiversité et de l’environnement, le Muséum d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement – MOBE, se déploie « Hors les Murs » pendant sa fermeture.

Les Hors les Murs sont autant de coups d’oeil qui captent des bribes de l’effervescence de ce Muséum en pleine métamorphose. Pour cette exposition « Nature », visible à partir de ce mercredi 14 septembre dans les vitrines extérieures du musée des Beaux-Arts d’Orléans, le photographe naturaliste du Muséum, Didier Ducanos, a saisi sur le vif des instants de vie permettant ainsi aux curieux et aux passants d’entrer dans l’intimité des animaux du territoire ligérien.
Le MOBE ouvre, avec ce Hors les Murs, une fenêtre sur la richesse de la biodiversité locale.

À propos du photographe Didier Ducanos
Natif de la Beauce, Didier Ducanos développe sa passion naturaliste depuis son plus jeune âge. Après l’observation et l’identification de tous types d’animaux, il s’intéresse à la photographie et développe une expertise amateur de photographe naturaliste depuis une quinzaine d’années.
Chaque photographie de Didier Ducanos est avant tout une histoire humaine, de liens avec les habitants du territoire qui lui ouvrent leurs propriétés privées. C’est aussi l’histoire d’un homme patient, capable de passer plusieurs heures, sans bouger, camouflé, à attendre le passage de l’animal, à surprendre une expression ou un regard.
Didier Ducanos offre aujourd’hui un aperçu de son travail et souhaite donner à voir ce qui est caché, mettre en lumière ce que nous ne voyons plus, pour nous réapprendre à nous émerveiller face à la nature. Les photos d’animaux ligériens (sterne, écureuil, héron, foulque,…) ont été prises dans le Loiret en Sologne, en Beauce, en bord de Loire, et même au Parc Floral de la Source –Orléans Loiret.

Les adresses pour consommer local

Suivez-nous