logo puissance 2d

Nature
25/02/2017
En hiver, les couverts fleuris et les habitats naturels boisés améliorent la vitalité des abeilles mellifères
Une étude associant l’Inra, l’Acta et l’ITSAP-Institut de l’abeille décortique les mécanismes physiologiques impliqués dans la survie hivernale chez les abeilles mellifères. Les chercheurs ont montré qu’une protéine aux propriétés antioxydantes, la vitellogénine, est associée à une augmentation de 30% de la probabilité de survie des colonies en hiver. La production de cette protéine de vitalité est favorisée par la qualité de l’environnement dans lequel les abeilles se préparent à l’hiver, notamment la présence de couverts fleuris implantés par les agriculteurs en automne et de ressources liées aux habitats naturels.
22/02/2017
Avis de recherche pour des caves à chauves-souris sur les bords de Loire
20/02/2017
Les introductions d’espèces exotiques s’accélèrent dans le monde
Les introductions d'espèces exotiques dans les écosystèmes du monde entier n'ont cessé d'augmenter au cours des 200 dernières années. Ce phénomène s'est même nettement accéléré au cours des 30 dernières années, et aucun phénomène de saturation n’est perceptible. Ces résultats sont le fruit d'une vaste collaboration internationale, à laquelle a participé l'Inra, qui a recensé 44 000 dates de première observation pour 16 000 espèces exotiques introduites sur un continent différent de celui d’origine. Si, au XIXe siècle, les introductions d'espèces étaient dues en grande partie aux migrations de populations humaines du vieux continent vers le reste du monde, aujourd'hui, c'est l'intensification des échanges commerciaux qui en est la principale cause. Ces travaux, publiés dans Nature Communications le 15 février 2017, montrent que les mesures prises pour éviter l’introduction d'espèces d'un continent à l'autre sont largement insuffisantes.
17/02/2017
Une biodiversité inattendue après la plus importante extinction de tous les temps
A la fin de l’ère primaire, la plus grande extinction de tous les temps rayait de la carte 90% des espèces alors existantes. On considère habituellement que les cinq premiers millions d’années suivant cette crise furent caractérisés par une biodiversité extrêmement faible. Cependant, un nouveau gisement paléontologique situé près de Paris, Idaho (USA) lève le voile sur une diversité d’êtres vivants aussi spectaculaire qu’inattendue moins de 1,5 million d’années après la crise, questionnant la validité d’un tel scénario. Publiée le 15 février dans la revue Science Advances, cette découverte a été réalisée par une équipe internationale (France, USA, Suisse, Pays de Galles, Suède et Luxembourg) coordonnée par Arnaud Brayard, chercheur CNRS au laboratoire Biogéosciences (CNRS/Université de Bourgogne) et impliquant cinq laboratoires français1.
15/02/2017
Atlantique Nord : le risque d’un refroidissement rapide au XXIe siècle revu à la hausse
La possibilité d'un changement important du climat autour de l'Atlantique est connue depuis longtemps, comme symbolisée par la fiction hollywoodienne « Le jour d'après ». Pour en évaluer le risque, des chercheurs du laboratoire Environnements et paléoenvironnements océaniques et continentaux (CNRS/Université de Bordeaux) et de l'Université de Southampton ont développé un nouvel algorithme pour analyser les 40 projections climatiques prises en compte dans le dernier rapport du GIEC1. Cette nouvelle étude fait grimper la probabilité d'un refroidissement rapide de l'Atlantique Nord au cours du XXIe siècle à près de 50 %. La revue Nature Communications publie ces résultats, ce mercredi 15 février 2017.
13/02/2017
A la recherche des jardins pour l’opération « Bienvenue dans mon jardin au naturel »
12/02/2017
L’ASPAS et La Salamandre se mouillent pour les amphibiens !
L’ASPAS, association pour la protection des animaux sauvages, et La Salamandre attirent les projecteurs sur le groupe vivant le plus menacé au monde : les amphibiens ! En mutualisant leurs énergies, elles s’engagent pour faire connaître davantage ces animaux et sensibiliser le public à leur protection. Guide, dépliants, expositions et actions : ce partenariat est lancé à l’heure où les températures s’adoucissent, moment de la sortie d’hibernation des amphibiens.
09/02/2017
Le Lac Tanganyika, un lac de superlatifs, est "le lac le plus menacé de l’année 2017”
Global Nature Fund nomme le Lac Tanganyika comme “Lac le plus menacé de l’année”. Sédimentation, pollution et surexploitation compromettent le deuxième plus grand lac d’Afrique. Avec presque 17% de l’eau douce disponible au niveau mondial, le lac Tanganyika est d’une importance mondiale et une source de vie pour des millions de personnes. Radolfzell, Allemagne / Bujumbura, Burundi, 2 février 2017 : La fondation à vocation environnementale “Global Nature Fund” (GNF) nomme le lac Tanganyika au Burundi, République Démocratique du Congo, Tanzanie et Zambie comme le “Lac le plus menacé de l’année 2017". A la journée mondiale des zones humides, le GNF attire l’attention sur l’importance des lacs et des zones humides à travers le monde entier. Ensemble avec Biraturaba, organisation partenaire local de “Living Lakes”, le GNF lance un appel à des mesures durables pour préserver le lac Tanganyika.
05/02/2017
Animation grand public sur le site naturel préservé des Rives de Beaugency (Loiret), le 11 février
Franck Duvigneau, conservateur bénévole pour le Conservatoire d'espaces naturels Centre-Val de Loire réalise le samedi 11 février 2017, une animation grand public sur le site naturel préservé des Rives de Beaugency. Cette animation, dernière de la série "Balades du Conservateur" sera l’occasion de découvrir les richesses des Rives de Beaugency et plus particulièrement les oiseaux.

A noter également que les animations grand public mensuel commenceront à partir du mois de mars. Vous serez invités à découvrir les Chouettes et les Hiboux dans le cadre de "la nuit de la chouette" le samedi 11 mars à 19heures.
01/02/2017
Biodiversité : un vaste champ que la région Centre-Val de Loire veut reconquérir... avec les habitants
En prélude à la création de l'Agence de la Biodiversité en Centre-Val de Loire et à l'élaboration d'un schéma régional, s'est tenu une journée de préfiguration ce mardi 31 janvier au Conseil régional à Orléans. Un vrai chantier participatif que ce séminaire, avec environ 200 participants représentant un large panel d'organisations. Prometteur...

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...

Les adresses pour consommer local

Suivez-nous