atouts
29/03/2012
CONFERENCE-DEBAT

L’éco-conception, atouts et contraintes : mardi 3 avril à Orléans

Arrivée avec la naissance de l’écologie politique dans les années 1970, l’éco-conception s'est structurée en Scandinavie au cours des années 1990. Son ambition, c'était de proposer des produits qui, tout au long de leur cycle de vie, intègrent la réglementation industrielle. Est-ce le cas aujourd'hui, notamment en France, pour quels produits et pour quels services, dans quelles limites ? Puissance2d ouvre le débat en organisant une conférence-débat le mardi 3 avril à Polytech Orléans, dans le cadre de la Semaine du Développement Durable.

Qu’est-ce que l’éco-conception d’un produit ou d’un service ? Quels sont les enjeux économiques et sociaux liés à cette pratique ? Quels repères pour les consommateurs ?

L’objet de la conférence-débat organisée par Puissance2d, le mardi 3 avril à l’école d’ingénieurs Polytech Orléans, est de susciter la réflexion et les échanges d’idées et d’expériences, en particulier sur les réglementations, les organisations, les formations et les métiers liés à l’éco-conception.
Cette conférence-débat, labellisée dans le cadre de la Semaine du Développement Durable, est ouverte à tous. Elle concerne évidemment au premier chef les élèves ingénieurs et les professionnels qui ont à voir avec l’éco-conception.
(S’inscrire à contact@puissance2d.fr)

Les Français portent une attention croissante à l’environnement

Selon une étude du Commissariat general au développement durable
(Chiffres et statistiques - Numéro 299 - Mars 2012), l
a perception qu’ont les Français de l’environnement depuis 2008 se focalise de plus en plus distinctement sur la problématique des catastrophes naturelles. Mais leurs pratiques quotidiennes, qu’il s’agisse d’achats ou de leurs déplacements, sont marquées par une attention croissante à l’environnement. Ils prennent également davantage conscience des contraintes énergétiques de leur logement. Dans les décisions d’achat, l’attention à certains critères, tels que les labels écologiques et la distance parcourue pour l’acheminement des produits, progresse. Depuis 2008, la dépendance à l’automobile pour les déplacements quotidiens, même si elle reste forte, connaît un infléchissement ininterrompu, pour partie en faveur des transports en commun. Enfin, « consommer responsable » semble assez consensuellement signifier « limiter les gaspillages » pour les Français en 2011.

La notion de "cycle de vie" d’un produit

L’éco-conception, c’est la réduction des impacts environnementaux d’un produit. De l’extraction des matières à la fabrication, en passant par le transport du produit et son usage jusqu’à sa mort, le cycle de vie des produits doit prendre en compte l’impact environnemental. L’éco-conception encourage ainsi les "bonnes pratiques" : utilisation de matières premières renouvelables, donc recyclables, réduction des formes de pollution industrielle, que cette pollution touche les eaux, l’air ou le sol, économies d’énergie dans les usines, des déchets et l’usage d’emballage qui réduisent la taille et le poids du produit final.

"Nous devons intégrer des externalités, c’est-à-dire intégrer dans le prix d’un produit, le coût des déchets qu’il va engendrer, et non plus juste le prix de production d’un produit", déclarait il y a quelques jours Michel Meunier, président national du CJD (Centre des jeunes dirigeants d’entreprise) à notre contributeur Stéphane Getten.

Des initiatives en région Centre

Il existe encore peu de littérature sur l’éco-conception. Rien par exemple à la médiathèque d’Orléans. Si ce n’est deux ouvrages, seulement consultables à l’ESAD (Ecole supérieure d’art et du design) d’Orléans. Cependant, des entreprises ou grappes d’entreprises commencent à intégrer les critères de l’éco-conception. Et s’en voient récompensées. C’est le cas par exemple, dans la région Centre, de Chryso (BTP) récompensée en novembre dernier, ou de Shiseido (parfums et cosmétiques).
Au sein de la Cosmetic Valley, les enteprises adhérentes peuvent s’engager à travers une charte d’éco-responsabilité.
Elastopôle, le pôle du caoutchouc et des polymères, a en projet de mettre sur pied une action collective éco-conception. Nekoe fait la promotion de l’Appel à manifestation d’intérêt de l’Ademe sur l’éco-conception dans les services.
Le réseau UNAT propose une journée de réflexion et d’échanges sur les écolabels et démarches environnementales dans le tourisme, le 5 avril.
Dans l’enseignement supérieur, de plus en plus de formations intègrent les axes du développement durable. "L’éco-conception est quelque chose de très important à Polytech et c’est la base de notre participation au Mastère spécialisé Entrepreneuriat Sociétal et Innovant qui a été déposé pour labellisation à la Conférence des Grandes Ecoles", souligne Anne-Marie Jolly, qui vient de passer le relais à Christophe Léger à la tête de Polytech Orléans.

Une pression sociétale qui se précise

Par ailleurs, la pression sociétale commence à s’exercer pour favoriser les bonnes pratiques. Ainsi, Riposte Verte et le WWF France publient le PAP50 Public, qui note la politique d’achat, consommation et recyclage du papier des 50 plus grandes institutions publiques et administrations françaises.
Il y a un peu plus d’un an, en mars 2011, le Ministère de l’Ecologie a annoncé le nom des 168 entreprises retenues pour participer à l’expérimentation de l’affichage des caractéristiques environnementales des produits.
En raison de la généralisation du dispositif prévue par le Grenelle 2, les entreprises qui jusqu’à présent évaluaient essentiellement leurs produits dans le cadre d’une démarche d’éco-conception sont de plus en plus nombreuses à lancer des projets d’affichage en se disant que l’affichage contribue à la valorisation des produits éco-conçus.
 

Un appel à projet du 19 mars

Citons enfin le programme « Eco-concevoir et produire de façon durable » qui fait partie des quatre axes thématiques retenus pour le quatrième appel à projets, lancé le 19 mars en cohérence avec le plan « Ambition Ecotech », concernant les écotechnologies. "Eco-concevoir et produire de façon durable" vise à améliorer, dès la conception, les performances environnementales des produits et procédés, et à développer des offres de services innovants.

Pourquoi une conférence-débat le 3 avril ?

Certes, on peut constater que les initiatives, les projets commencent à germer mais l’éco-conception n’en est qu’au stade du balbutiement.
Dans ce contexte, Puissance2d, le média du développement durable en région Centre - édité par la société Zedap Média - veut ajouter sa pierre à l’édifice. La semaine du Développement durable est mise à profit pour associer à la réflexion tous ceux qui le veulent, de tous les secteurs d’activité, afin de comprendre les enjeux et de favoriser une forme de fertilisation croisée. C’est une occasion de voir comment l’éco-conception est déjà intégrée dans l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur, dans les entreprises, et perçue dans la société.
Pour quelle conclusion ? Nous verrons. Puissance2d nourrit a priori le projet de décliner ensuite cet événement par secteur d’activité. Mais chaque chose en son temps.

Patrice Dézallé.
 

Les intervenants à la conférence-débat du 3 avril

*Anne-Marie JOLLY, directrice de l’école d’ingénieurs Polytech’Orléans
*Mohamed AMJAHDi, directeur régional adjoint de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)
*Yves BEZAULT, consultant en région Centre (Cybertechnologies), auteur d’une méthode applicable à l’éco-conception
*Des entreprises qui apportent leur témoignage
 
CONFERENCE-DEBAT à Polytech Vinci, Amphi Blaise, 18h30-20H
 
cocktail à l’issue.

 

Répondre à cet article


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
Recopiez le code

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
PARTICIPEZ

Ce site Puissance2D est aussi le vôtre.

> Annoncez une manifestation
> Transmettez vos communiqués de presse
> Envoyez vos photos, vidéos, enregistrements                                  (avec vos coordonnées et une autorisation de publication)
> Proposez votre blog spécialisé ou votre newsletter

envoi@puissance2d.fr

LE KIOSQUE




BIEN ETRE ET SANTE
Centre Stress Info