logo puissance 2d

Economie
14/04/2017

Léko est officiellement candidat à l’agrément de la filière Emballages 2018-2022

Trois mois après avoir annoncé sa création, les membres fondateurs de LÉKO ont confirmé le dépôt officiel de leur demande d’agrément, en réponse au cahier des charges des pouvoirs publics pour l’agrément 2018-2022 de la filière de recyclage des emballages ménagers.

Créé en octobre 2016, après plus de 18 mois de travail, LÉKO est né de la volonté collective des contributeurs et des collectivités de redynamiser la REP (Responsabilité Elargie du Producteur) en France en faisant des déchets d’emballages d’aujourd’hui des ressources pour demain.

Porté par 7 membres fondateurs, LÉKO est soutenu par 650 entreprises représentant 20% des contributions versées aux éco-organismes de la filière des emballages.

LÉKO, propose une offre alternative pour la filière du recyclage des emballages

Après 25 ans d’existence d’un marché, jusqu’ici monopolistique, LÉKO propose une approche complémentaire afin de répondre aux objectifs nationaux fixant à 75% le taux de recyclage des emballages à atteindre.

La pluralité des éco-organismes, d’ores et déjà adoptée par nombre de pays en Europe, et son émulation naturelle apparaissent comme un facteur stimulant pour atteindre cet objectif.

Rédigée dans le souci de répondre en tout point au cahier des charges, l’offre de LÉKO a été pensée et élaborée selon les attentes et les besoins des acteurs du marché.

LÉKO place ainsi la collaboration des parties prenantes au coeur de son offre et de son positionnement : celui d’un éco-organisme au service des collectivités locales et des entreprises, qu’il considérera comme de véritables clients.

Equilibre des relations entre les acteurs, plateformes collaboratives, ouverture des données, mobilisation et mutualisation des expertises sont quelques-unes des initiatives de simplicité, transparence et partenariat que LÉKO s’engage à réaliser une fois agréé pour garantir une qualité de service à haute valeur ajoutée, pour l’intérêt général, et dans une logique de maîtrise des coûts.

L’Autorité de la concurrence encourage l’ouverture

LÉKO se félicite qu’un certain nombre des éléments de sa saisine aient été repris par celle du Ministre de l’Economie et des Finances dans sa propre saisine du 6 octobre 2016, à laquelle l’Autorité de la concurrence a répondu le 27 décembre 2016.

Cet avis de l’Autorité de la concurrence impulse un nouveau pas vers l’organisation d’une concurrence saine et équitable au service des acteurs du recyclage des emballages ménagers en France et de l’intérêt général.

En cette année de transition 2017, LÉKO consolidera progressivement ses équipes et proposera à ses futurs partenaires, adhérents et collectivités, la possibilité de souscrire à ses offres afin d’être pleinement opérationnel sur l’ensemble de ses missions, dès le début de la période d’agrément, en janvier prochain. LÉKO vise une part de marché de 10% dès 2018.

La décision finale d’agrément des pouvoirs publics devrait intervenir dans les prochaines semaines, aux alentours de mars 2017.

« Nous sommes très heureux d’avoir soumis aux pouvoir publics notre réponse au cahier des charges. Cela marque une étape décisive pour LÉKO et pour l’avenir de la filière des emballages ménagers en France. Nous avons hâte que nos propositions puissent voir le jour et répondre ainsi aux attentes des acteurs du marché de choisir leur partenaire éco-organisme » confirme Steve Lawson, Président de LÉKO.

A propos de Léko :
LÉKO est une société française par actions simplifiée, créée en octobre 2016, présidée par Steve Lawson, dont les 7 actionnaires fondateurs sont des metteurs sur le marché d’emballages et leurs représentants avec des organisations professionnelles ainsi que des experts du recyclage et de l’écoconception.
Les fondateurs sont Cérélia, La Toque Angevine, la FICIME, l’ADEPALE, Group’Hygiène, France Emballage et Valorie.

 

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous