logo puissance 2d

Acteurs
10/09/2017

Plus de 5.000 personnes à Agadir pour le plus grand rassemblement d’acteurs non étatiques du climat

La « planète climat » se réunit du 11 au 13 septembre à Agadir au Maroc pour ce qui sera l'un des plus grands rassemblements des acteurs non étatiques du climat jamais organisé dans le monde et le temps fort collectif de l'ensemble des acteurs non-étatiques dédié à l'action climatique entre la COP22 de Marrakech fin 2016 et la COP23 organisée fin 2017 à Bonn sous présidence fidjienne.

Placé sous le haut patronage de sa Majesté le roi Mohammed VI et soutenu par la Présidence marocaine de la COP22, l’événement est labellisé COP23.
« Face au retard dans la lutte contre le changement climatique, nous n’avons même plus le temps de la colère, nous n’avons plus que le temps de la coopération » affirme Ronan Dantec, président de l’association Climate Chance, soulignant ainsi l’urgence absolue d’une action renforcée en faveur du climat de la part de l’ensemble des acteurs. 
« La COP22 de Marrakech a été un rendez-vous de décisions, le sommet d’Agadir sera un rendez-vous d’actions », note pour sa part Hakima El Haité, Championne marocaine du Climat et Envoyée spéciale de Sa Majesté pour la Mobilisation.

Pendant trois jours, en présence de la secrétaire de la convention de l’ONU sur le climat, Patricia Espinosa, et de nombreuses personnalités de premier plan de l’action climatique, 5.000 personnes de 80 nationalités, et 400 intervenants du monde entier croiseront leurs expériences dans le cadre d’une programmation sur plusieurs formats : 5 plénières, 5 débats de haut niveau, 14 focus et 15 forums thématiques, dans le but de démontrer collectivement que c’est bien par le renforcement et la généralisation des actions concrètes que nous réussirons à tenir les objectifs de la lutte contre le changement climatique.

Ces 3 jours de travail et de débats se clôtureront par la signature de deux déclarations : la Déclaration d’Agadir des acteurs non étatiques et la Déclaration des Élus et Présidents de Régions africains, qui constitueront des feuilles de route essentielles de la communauté des acteurs non-étatiques en vue de tenir les objectifs de la lutte contre les changements climatiques réaffirmés dans l’Accord de Paris.

Le sommet Climate Chance vise donc, non seulement à amplifier les actions concrètes en faveur du climat mais aussi à porter aux Etats des messages témoignant des engagements des acteurs non étatiques en vue de la COP23.



 A noter au programme de ce lundi 11 septembre :
· 10h : La plénière d’ouverture réunissant de nombreuses personnalités (détail ci-dessous).


-  17h30 : Focus USA : Dans un contexte international complexe, la présence d’une importante délégation américaine, composée notamment de Matt Rodriquez, Secrétaire pour la protection de l’Environnement à l’Etat de Californie et Mike Barett, Sénateur de l’Etat du Massachussets sera un marqueur fort de la mobilisation des acteurs américains et d’une volonté de créer des synergies entre les différentes initiatives.

ANNEXE :
Plénière d’ouverture « L’Accord de Paris : 2 ans après »
Lundi 11 Septembre - de 10h00 à 12h00 - Salle Argane 1
La plénière d’ouverture du Sommet Mondial Climate Chance 2017 permettra de poser le cadre de l’évènement, de faire état de l’avancement des négociations climatiques avec les grands acteurs de l’Accord de Paris et de la COP22, notamment suite à l’annonce du retrait des Etats-Unis.

Cette plénière permettra aussi de faire le point sur le progrès de l’action des acteurs du climat, et de montrer le chemin parcouru depuis l’édition 2016 de Climate Chance tenue à Nantes – France. Elle comptera aussi sur la présence de personnalités clés issues des différents Groupes Majeurs reconnus par la CCNUCC et représentatifs des acteurs non-étatiques.

Intervenants :
1 – OUVERTURE OFFICIELLE

  • Brahim Hafidi – Président de la Région Souss Massa, Maroc
  • Ronan Dantec – Sénateur, Président de l’Association Climate Chance, Porte Parole Climat de CGLU
  • Patricia Espinosa – Secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC)
  • Salaheddine Mezouar – Président de la COP22
  • Rebbah Aziz, Ministre de l’énergie, des Mines et du développement durable, Maroc
  • Aziz Akhennouch, Ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Maroc

 
2 – DÉBATS autour du sujet « l’Accord de Paris, 2 ans après »

 Du point de vue des acteurs de l’Accord de Paris :

  • Aziz Mekouar – Négociateur en Chef pour la Présidence de la COP22
  • Brigitte Collet – Ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique, FranceManuel
  • Pulgar Vidal – Président COP20 (à confirmer)
  • Deo Saran – Ambassadeur Climat, Présidence montante de la COP23, Fidji
  • Hakima El Haité – Championne de Haut Niveau pour le Climat

Du point du vue des acteurs non étatiques, en fonction des Major Groups :

  • Gouvernements Locaux et Autorités Municipales – Matt Rodriquez, Secrétaire à la Protection de l’Environnement de la Californie, Etats-Unis
  • ONG – Wael Hmaidan, Directeur du CAN international
  • Business – Gérard Mestrallet, Président de Paris Europlace, Président Conseil Administration ENGIE et Brice Lalonde, représentant le Business & Climate Summit
  • Femmes – Gakou Salamata Fofana, Ancienne Ministre du Logement, des Affaires Foncières et de l’urbanisme du Mali et Présidente de l’AFIMA
  • Peuples autochtones – Mohamed Handaine, Président de l’IPACC
  • Syndicats – Anabella Rosemberg, Conseillère sénior en environnement et en santé et sécurité au travail, Confédération syndicale internationale.
  • Jeunes – Nouhad Awwad, Arab youth climate Movement Liban, Coordinatrice Nationale
  • Agriculteurs – un représentant FARMERS à confirmer

 
3 – CONCLUSION

  • Patricia Espinosa – Secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC)
  • Salaheddine Mezouar – Président COP22

Répondre à cet article


Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
Les adresses pour consommer local

Suivez-nous